(Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Aller en bas

(Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Mernel le Ven 13 Nov - 20:14

Cela faisait déjà un moment que Mernel avait rejoins la famille Leone et il s’adaptait peu à peu à son nouvel environnement. Malgré le fait qu’il adore les Leone, au fond lui-même restait un sentiment de solitude qui ne voulait s’effacer. Étant de nature timide, il se fondait mal avec les autres membres et ainsi il restait seul la plupart du temps, ne voulant déranger personne. Il s’entrainait donc très souvent, dans l’une des nombreuses salles à cet effet, voulant toujours s’améliorer pour ne pas être un fardeau. Le bon côté est que cet entrainement lui ai permis de devenir beaucoup plus fort et aussi de mettre au point une technique avec sa lance, qu’il utilisait de plus en plus. Il voulait protéger sa famille désormais, reléguant la recherche de son père comme secondaire. Il continuait de chercher, c’est vrai, mais si l’on avait besoin de lui, il laissait tout tomber. D’un autre côté, les recherches n’avançaient pas très bien, son père étant expert pour dissimuler sa trace. Ils n’avaient rien trouvés de plus, pas même un nom, que ce soit de son père ou de la famille qu’il servait. Mernel continuait d’espérer cependant, ne se laissant abattre par aucun échec. Un jour comme les autres se levait, Mernel allait faire son entrainement matinal lorsqu’il remarqua un lettre sur sa table de chevet. Curieux, il l’ouvrit et lis ceci : "J'ai des informations sur ton père, rejoins moi et tu les auras. Mais pour le faire, un certain nombre d'épreuves t'attendent..." Son cœur cessa de battre pendant une seconde. Des informations sur son père à portée de la main… Il regarda sur l’enveloppe, mais aucune information ne permettait de voir la provenance du message. Pensant que Mitsuki savait qui aurait pu entrer dans sa chambre, il se mit à la chercher dans le quartier général.
avatar
Mernel

Messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2009

Fiche Technique
Rang : C
Style de combat:
Boîtes:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Mitsuki Kagura le Dim 15 Nov - 18:00

Mitsuki courrait…Pourquoi ? Parce que quelque chose la poursuivait. Quelques minutes plus tôt, elle c’était retrouvée ici, sur cette plaine vide. Réveillée aurais été un terme plus exacte en faite. Mais, pourquoi était-elle ici ? Que lui était-il donc arrivé ? Elle n’en savait rien, elle ne se souvenait pas. Elle ne se souvenait pas même être allée se coucher en faite. Un gros trou noir résidait dans son esprit, et, la tête, lourde, elle se releva, au milieu de cette plaine qu’elle croyait vide. Oui, croyait. Parce que son premier regard s’était porté au loin, au loin, il n’y avait rien, près d’elle, c’était une autre histoire. Elle senti une odeur étrange, nauséabonde. Posant son regard au plus proche, plus précisément à ses pieds, un hurlement parcourut la plaine, son hurlement. A ses pieds, un cadavre en décomposition gisait sur le sol. Horrifiée, elle détourna son regard…qui se posa sur un autre cadavre, et un autre, et un autre…elle en était entourée. C’est à ce moment là qu’elle avait commencé à courir. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle se sentait poursuivit…Peut-être par le responsable des cadavres, ou bien pas les cadavres eux-mêmes qui sait ? Après tout, il se passait beaucoup de choses dans l’esprit d’une petite fille de six ans. Ses petits pieds se prirent dans quelque chose, et elle tomba, dans un trou. Relevant la tête vers la seule lueur de lumière, au bord du trou, elle aperçu ce qui l’avait faite tombée, un canard.

-Coin !

Elle se réveilla en sursaut, passant sa main dans ses cheveux. Elle n’avait plus fait ce rêve depuis des années. Petite, elle avait été traumatisée. Vous voyez vous, à six ans, rêver de cadavre en décomposition ? Elle, elle n’avait pas besoin d’essayer d’imaginer ce que ça ferait. Le soir, elle tremblait, elle n’avait pas peur du noir, elle n’avait pas peur des serpents, des araignées, mais une chose qui l’effrayait à cette époque, c’était bien de dormir. De rêver. Et pourtant, chaque fois qu’elle fermait l’œil c’était pour revoir toujours les mêmes choses en boucles. Au moins, on pouvait dire que déjà petite, sans le savoir, elle avait commencée à faire connaissance avec le milieu qu’elle fréquenterait plus tard ; la mafia. Elle s’estimait heureuse, encore, que sa famille ait de tels principes, sinon elle les aurait sans doute modifiés sur les champs.
Elle observa son environnement. Elle n’était pas dans sous lit douillet, sous les couettes bien chaudes et bien douces, pas même dans sa chambre. D’abord, elle s’était endormie sur une chaise, la tête calée contre un bureau, sur un tas de feuilles, au milieu de note, et de livres, et à coté d’un ordinateur portable. Sur une table au milieu de milliers de rangées de livres. La parraine Leone se trouvais dans la bibliothèque de son QG. Et, alors qu’elle se demandait pourquoi elle était là, petit à petit la réponse se dessina dans son esprit. Cela ne faisait pas loin de trois jours qu’elle était ici, sans dormir, et même sans manger –d’ailleurs son ventre avait bien vite fait de lui rappeler ce petit détail-, depuis près de trois jours, elle était ici à faire des recherche sur un tueur à gage, le père de son gardien du nuage, plus précisément. Et ce qu’elle avait trouvé en trois jours ? Rien, le néant total, et elle commençait à désespérer. Comment pouvait-on être aussi bon pour effacer les pistes ?! Elle soupira en s’étirant, avant de s’apercevoir que Mernel se trouvait face à elle, et la regardait. Ah mais ce qu’elle ignorait, aussi, s’était que c’étant endormi sur ses notes, une de ses joues avait les fameuses notes écrites à l’envers à l’encre, effet tampon, dit-on. Elle le fixait, l’air interrogatif. Lui avait l’air grave, sérieux, et elle se demandait bien pourquoi.

[HRP]Court je sais, je commence doucement.[/HRP]
avatar
Mitsuki Kagura
Admin lanceuse de noix de Coco & Parraine de la famille Leone

Messages : 429
Date d'inscription : 30/10/2009

Fiche Technique
Rang : A
Style de combat:
Boîtes:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Mernel le Sam 20 Fév - 4:04

Malgré le sérieux de la situation pour laquelle il était venu trouver sa patronne, Mernel ne put s’empêcher de sourire et même de rire un peu. En effet, la jeune parraine le regardait des points d’interrogations dans les yeux, avec une tache d’encre lui recouvrant la joue droite. Lorsqu’elle lui dit pourquoi elle s’était endormie, toutefois, son sourire fondit. Trois jours. Trois jours, sans dormir ni manger. Par sa faute, Mitsuki s’était privé de ces besoins fondamentaux, alors que lui-même ne cherchais pas aussi intensément. Le remord fut intense, d’autant plus qu’il s’apprêtait à lui demander une faveur de plus. Bégayant légèrement, Mernel lui demanda si la partie résidentielle du quartier général était équipé d’un système de surveillance. Lui répondant par la négative, Mitsuki lui demanda pourquoi. Il entreprit donc d’expliquer qu’il avait trouvé une lettre lui étant adressé, directement dans sa chambre, sans jamais avoir eu conscience d’un mouvement hors de l’ordinaire. Mernel la remercia, lui disant qu’elle devrait aller manger et dormir, qu’il s’occuperait de la lettre par lui-même. Sortant rapidement avant qu’elle ne puisse lui offrir son aide, Mernel se mit à la recherche d’indices. Commençant par sa chambre, il ne trouva rien qui n’était pas à sa place… Même résultat lorsqu’il inspecta les environs, allant même à l’extérieur du quartier général. Ne trouvant rien et sentant le désespoir pointer le bout de son nez, il rentra et se dirigea vers ses quartiers.

-Je suis vraiment inutile, marmonna Mernel, non seulement je n’arrive pas à trouver le moindre indice, alors qu’une personne est définitivement entrée dans nos quartier, mais en plus je fais partie d’une famille qui accumule des informations. Je ne suis vraiment pas digne de la confiance que tout le monde a en moi. Je devrais peut-être partir, puisque je ne fais que rajouter des soucis aux autres membres ?

Il entra finalement dans sa chambre et, s’appuyant contre le mur tout près de la porte, se laissa tomber. Il entoura ses bras autour de ses genoux, mis sa tête contre ceux-ci et remua à nouveau l’idée de son départ. Après un moment, il s’assoupit.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, il était dans un endroit sombre, éclairés par une douzaine de chandelles, au plus. Mernel reconnut l’endroit rapidement, même dans cet éclairage nouveau, car il y avait passé près de trois années de sa vie. L’ancienne demeure de ses parents.

-C’est un rêve, je ne peux pas y être revenu, dit Mernel à haute voix, Kameo, tu es là ?

Après avoir mentionné le nom du cousin de sa mère, il remarqua du mouvement à sa droite. Se relevant, il eut soudain une peur panique. Il ne voulait absolument pas voir ce qui se passait dans ce coin. Toutefois, incapable de s’en détourner, il marcha d’un pas de tortue en direction dudit coin. Ce qu’il vit lui arracha un cri d’horreur. Dans le coin sombre se trouvait bel et bien Kameo. Par contre, l’expression de son visage clochait. Lui qui était majoritairement neutre avait les cheveux défaits, une lueur folle dans les yeux et un sourire machiavélique. De plus, il était couvert de sang… Non pas de son sang, mais de la personne devant lui. Sa lance, normalement d’un bleu magnifique, trônait dans une marre de sang, tout aussi tachée que son propriétaire. Celui-ci se mit à parler.

-Mernel, dit-il d’une voix rauque et en s’interrompant souvent pour prendre une respiration profonde, je t’ai tout donné : Ma lance, mon anneau, la boite de ta mère… Même mon nom. Et comment est-ce que tu me remercie ? Tu laisse la seule piste pour retrouver ton salaud de père te filer entre les doigts. Tu te rappelle sa phrase dans la lettre qu’il t’a laissée ? Tu sais, quand il parle que si tu le cherche, tu ne trouveras que mort et destruction ? Voici un avertissement. Si tu ne le cherche pas… non… si tu ne le trouve pas, il va y avoir autant de mort et de destruction.

Sur ces mots, il retourna le corps qui se trouvait devant lui. Mernel eut un haut-le-corps. Il était pratiquement méconnaissable, mais c’était celui de sa parraine. Ses yeux vide le regardait, le transperçait. Son visage, si beau, était tailladé. La tâche d’encre était toujours présente sur ce qui avait été Mitsuki Kagura. Mernel ne put en voir davantage et se réveilla.

Toujours adossé près de la porte, il tremblait toujours lorsqu’il vit une enveloppe posée près de lui. Il s’étira pour la prendre, mais sursauta quand quelqu’un cogna. Il se leva, pris l’enveloppe rapidement, la posa sur une table et ouvrit la porte. Il ne put retenir un tremblement et une larme lorsqu’il la vit.
avatar
Mernel

Messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2009

Fiche Technique
Rang : C
Style de combat:
Boîtes:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Mitsuki Kagura le Mar 23 Fév - 7:15

    C’était agréable de voir Mernel rire et sourire un peu. Gardien dans la famille depuis peu, mais tellement renfermé sur lui-même qu’il ne parlait pas avec grand monde, et donc ce genre de moments devaient être rares pour lui. Elle s’excusa auprès de Mernel en lui expliquant ses dernières journées, et le sourire de Mernel disparut d’un coup. Forcement, cela ne lui plaisait pas…Bégayant un peu, il lui demanda si la partie résidentielle du quartier général était équipé d’un système de surveillance. Pourquoi donc une telle question ? Surprise, elle avait répondu que non. Ce n’était pas la peine d’attirer l’attention avec un haut système de surveillance, d’autant que la partie quartier général était bien protégé, ce lieux était constamment sous surveillance mafieuse après tout. Dans sa grande curiosité, elle demanda pourquoi à son gardien, qui lui expliqua qu’il avait trouvé une lettre dans sa chambre et la remercia, lui disant d’aller manger et dormir, et qu’il s’occuperait de cela lui même. Celui là…toujours à s’inquiéter pour les autres, hein ? Elle s’étira et il partit rapidement, pourquoi fallait-il donc qu’il prenne autant sur lui ? Elle monta dans la partie résidentielle pour manger tout de même quelque chose, Mernel s’en voudrait sinon pas vrai ? Attrapant un paquet de gâteaux et avait ensuite tenté de retrouver Mernel, sans pour autant lui montrer sa présence. Finalement, il s’arrêta devant la porte de sa chambre, alors qu’elle était appuyée contre un mur, un peu plus loin à un tournant.

    -Je suis vraiment inutile, non seulement je n’arrive pas à trouver le moindre indice, alors qu’une personne est définitivement entrée dans nos quartier, mais en plus je fais partie d’une famille qui accumule des informations. Je ne suis vraiment pas digne de la confiance que tout le monde a en moi. Je devrais peut-être partir, puisque je ne fais que rajouter des soucis aux autres membres ?

    Il entra dans sa chambre alors qu’elle soupirait. Il était loin d’être inutile, il fallait qu’il arrête de se rabaisser de la sorte. Restant un moment contre ce mur en mangeant les gâteaux qui sortaient à peine du placard. Une lettre…une intrusion…Dans sa propre chambre…Et l’équipe de garde n’avait-elle rien faite ? Attrapant son téléphone portable, elle appela a jeune fille qui était censée être de garde la veuille, mais aucune réponse de la part de celle-ci. Etrange. Elle se rendit à ses appartements, elle n’y était pas. De plus en plus bizarre. Faisant un tour à l’extérieur, dans le grand jardin, elle finit par la voir, adossée à un arbre, assise, inconsciente. Sur elle une lettre également. Mitsu la prit et la lue, elle expliquait que la jeune demoiselle se réveillerait d’elle-même 24 heures après avoir été touchée par le somnifère. Pouvait-on vraiment croire en une personne qui s’infiltre dans son quartier général ? Rien n’était moins sur, la laissant à l’équipe médical, elle lu tranquillement le reste de la lettre. Une sorte de défi, en gros. Des épreuves à passer contre des informations. Ce n’était même pas fiable…Mais tant pis, pourquoi ne pas tenter ? Au dos de la lettre était griffonné une adresse, l’Italie hein ? Elle appela l’aéroport pour réserver deux billets d’avions. Hors de question d’y aller seule, ou de laisser Mernel faire cela tout seul. Cela le convenait, et il était absolument hors de question de le laisser faire face à tout ça seul. Avec un sourire, elle se dirigea vers sa chambre et frappa tranquillement à la porte, gardant ce sourire. Il ouvrit, et elle perdit son sourire pour un air inquiet. Il était pâle, d’une blancheur presque fantomatique d’ailleurs, il tremblait, et une larme coula même. Pourquoi donc était dit dans cet état ? Se voulant rassurante, elle lui sourit et essuya la larme qui coulait avec la manche de sa veste.

    -Hey fait pas cette tête là, Mernou’ tout va bien ! Tu sais quoi ? J’ai trouvé une lettre avec une adresse, c’est en Italie, et on y va tout les deux ! L’avion décolle dans deux heures, on y va, on leur botte les fesses, on prend les infos et on revient tranquillement ici pour boire un chocolat chaud et manger des guimauves en forme de nounours, bleu de préférence, et on se fout de leur gueule okai ?

    Souriant de toutes ses dents, elle essayait au mieux de rendre le sourire à Mernel. Elle n’aimait pas voir ses amis comme ça, lui encore moins. Elle ne savait pas qui avait osé les provoquer de la sorte, mais ils allaient regretter de s’en prendre à un de leur gardien. Elle leur ferait bouffer des savates en guise de vengeance ! Observant la chambre de Mernel, plongée dans l’obscurité, elle fit quelques pas à la fenêtre pour ouvrir en grand les rideaux, laissant la lumière entrer dans la pièce. L’obscurité appelle la déprime, ce n’était pas une bonne idée de rester dans le noir dans son état. Elle se retourna pour de nouveau faire face à Mernel.

    -Aller pas de déprime, je te laisserais pas tomber ! Tu as besoin de quelque chose en particulier pour le voyage, où on peut partir tout de suite ?
avatar
Mitsuki Kagura
Admin lanceuse de noix de Coco & Parraine de la famille Leone

Messages : 429
Date d'inscription : 30/10/2009

Fiche Technique
Rang : A
Style de combat:
Boîtes:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Mernel le Sam 20 Mar - 8:37

Mernel plissa les yeux malgré lui. Il venait tout juste de se réveiller après tout, et la lumière fit luire son appartement en entier. Voyant les efforts que la parraine faisait pour lui remonter le moral, il se força à sourire de la manière la plus naturelle possible, ce qui dû avoir l’air tout sauf naturel. Il était reconnaissant, vraiment, seulement les émotions semblaient toujours étrange lorsqu’elles se manifestaient sur son visage, comme si la seule émotion qui lui seyait était la tristesse. Secouant ses pensées, il se reprit et sourit de nouveau, cette fois pour de bon.

-Merci pour tout, damoiselle Kagura, dit Mernel, Je n’ai besoin de rien, sinon une douche pour me remettre les idées en place, je vais donc être prêt dans une dizaine de minutes. Je vous rejoindrais à l’extérieur aussitôt que possible.

Sur ce, Mitsuki hocha la tête en souriant et partit. Mernel se dépêcha, faisant couler une douche aussi chaude qu’il put le supporter et se frotta vigoureusement, frénétiquement, pour faire partir le sang imaginaire qui le tachait toujours. Son rêve tournait en boucle dans son esprit, surtout Kameo et sa lance… Elle était en sa possession maintenant, il lui avait donné, en même temps que son nom. Son nom… Il se rappela, deux jours avant son départ, les paroles que Kameo lui avait dit :

-À partir de maintenant, oublie le nom de ta famille adoptive. Te présenter comme tel ne les mettrait qu’en danger. Ne retourne jamais les voir, ne leurs écrit pas. Je te donne mon prénom, prend le comme nom de famille. Il n’y a personne qui s’appelle comme ça à part moi, donc tu ne nuiras à personne. Tu es ta seule famille maintenant. En plus de mon nom, je te donne ma lance. Elle te sera utile pour te défendre, lorsque tu rencontreras de la résistance.

Mernel avait été heureux d’avoir ces présents, mais après son cauchemar, il était réticent à seulement penser à la boite. Sortant de la douche et s’habillant, il sortit la bague de la pluie qui lui avait été donné. Avec un léger tremblement, il la passa à son doigt. Il essaya de faire apparaître une flamme, mais rien ne se passait. La vision de sa lance ensanglantée le bloquait. Il soupira et enleva l’anneau, la rangeant dans un tiroir à double fond de sa commode, ainsi que sa seule boite de la pluie. Il ne pourrait les utiliser avant un long moment, il en était certain. Il prit sa boite animale ainsi que celle de stockage et les cacha à l’intérieur de la doublure de son manteau. Il n'était pas au courant si les douaniers à l’aéroport savait ce qu’était les boites, mais il préférait ne pas prendre de chance. Il regarda l’horloge et vit qu’il était un peu en retard sur les dix minutes qu’il s’était accordé pour ne pas faire attendre Mitsuki. Il se hâta donc, fermant à clé ses appartements et se dirigeant vers les escaliers qui le… Non… Les mèneraient sur les traces de son père. Soudainement, il eut un élan d’affection pour la famille Leone au grand complet. Il se jura de les servir corps et âme, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus besoin de lui.

Arrivé à l’extérieur, il ne vit pas de véhicule prêt à partir. Ils partiraient donc incognito. Mitsuki n’était toujours pas là, il ne l’avait donc pas fait attendre. Il soupira en souriant. Il souriait beaucoup plus depuis… plus de trois ans, en fait, avant que tout ne commence. Mernel recommença à sombrer dans ses pensées lorsque la voix de la parraine se fit entendre. Elle semblait parler avec quelqu’un, mais elle était toujours hors de sa vue. Il continua d’entendre sa voix pendant une minute lorsqu’elle se tut et apparut, sortant du quartier général. Ils se saluèrent et partir vers l’aéroport, l’avion décollant bientôt. Parlant de tout et de rien, ils arrivèrent à destination plus rapidement que prévu, sans encombre. Ayant déjà les billets en mains, ils firent la file, sans bruit. Il y aurait probablement des embûches, ces ‘’épreuves’’ mentionnés dans la lettre pourraient prendre place à tout moment. Le temps semblait suspendu pour Mernel, qui analysait tout ce qui l’entourait, ne voulant pas faire courir de risque inutile à la parraine… Bien qu’elle soit au moins dix fois plus forte que moi, se dit-il. Faisant abstraction de sa propre remarque, il continua de tout observer, attentivement, jusqu’à ce qu’ils soient dans l’avion.

C’était la première fois que Mernel prenait l’avion, la nervosité le faisant trembler un peu. Voyant Mitsuki être totalement à son aise, il ressentit une pointe de jalousie, malgré le fait qu’il savait pertinemment qu’elle voyageait souvent et depuis longtemps. Il soupira brièvement, pensant pour la première fois qu’ils allaient acquérir des informations sur son père très bientôt. Il réprima un sourire au même moment où des cris se firent entendre à l’arrière de l’appareil. Sentant que quelque chose n’allait pas, il mit sa main sur sa boite… Pour réaliser qu’elle ne lui serait d’aucune utilité… En effet, son arme étant trop longue, elle nuirait dans cet endroit restreint. Il pris alors son autre boite et fit sortir discrètement sa tortue des nuages.

-Dissimule-toi quelque part jusqu’à ce que je t’appelle, et fais attention à toi, chuchota Mernel à sa boite animale, Je vais voir ce qui se passe, je vais être de retour bientôt, reprit-il, plus fort, à l’adresse de Mitsuki. Il n’obtint aucune réponse. Apparemment, elle s’était endormie pendant qu’il était perdu dans ses pensées. Au moins, pensa-t’il, de cette manière elle ne courrait aucun danger, se fondant avec les autres passagers. Il se leva donc et se dirigea vers la source du bruit… Pour se trouver en présence de deux hommes armés, le premier d’un couteau, qu’il maintenait sous la gorge d’un passager, le prenant otage, le deuxième pointant une arme à feu vers lui, lui faisant signe de s’approcher sans faire de bruit.
avatar
Mernel

Messages : 9
Date d'inscription : 03/11/2009

Fiche Technique
Rang : C
Style de combat:
Boîtes:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Mitsuki Kagura le Mer 21 Avr - 16:20

    On sentait bien en voyant le visage du gardien que de passer d’obscurité à lumière se fit violence pour ses yeux, qui se plissèrent à peine les rideaux tirés. Il tente de rendre son sourire à la parraine, mais on voyait bien qu’il se forçait. Le genre de personne qui ne veut pas inquiéter son entourage, c’était tout Mernel, bien qu’avec Mitsuki cela ne marchait plus, elle le connaissait par cœur, et même si cela n’avait pas été le cas, son mal être se voyais comme son nez au milieu de sa figure ! Ce n’était pas comme si on n’avait jamais essayer de le mettre à l’aise, mais il était comme ça, et on l’adorait comme ça, fallait juste apprendre à le connaitre pour le comprendre. Un second sourire illumina son visage, bien plus franc et sincère cette fois, un vrai peut-être ? Même la demoiselle face à lui n’aurait su le dire cette fois.

    -Merci pour tout, damoiselle Kagura, Je n’ai besoin de rien, sinon une douche pour me remettre les idées en place, je vais donc être prêt dans une dizaine de minutes. Je vous rejoindrais à l’extérieur aussitôt que possible.

    Un petit sourire et un hochement de tête pour lui montrer qu’elle avait comprit et elle quitta la pièce se demandant tout de même s’il lui était arrivé quelque chose. Se remettre les idées en place ? Lui était-il arrivé quelque chose ? Soit, elle laissa cela de coté, ce n’était pas ses affaires, et s’il voudrait lui parler il le ferait de lui-même. Pour l’instant il fallait se concentrer sur ce qu’elle pourrait faire pour lui, récupérer ces précieuses informations sur son père. Elle remonta à sa chambre et pris tranquillement ses boites. Qui sait ce qui allait les attendre là bas ? On ne leur offrirait sans doute pas de chocolat chauds avec des ours en formes de guimauves (bleus) en leur remettant les documents, c’était chose sûre. Elle accrocha comme à son habitude ses boites à sa ceinture, elle pourrait toujours faire passer cela pour des décorations une fois à l’aéroport, en cas de problème. Après tout peu d’adolescentes de nos jours ne cherchent pas à se faire belle pas vrai ? Peu étaient comme Mitsuki en faite, elle s’en fichait, mais ça faisait une si belle excuse pour prendre ses boites dans l’avion, en cas de problème. Elle mit également ses boites à ses doigts, et enfila une veste, pas besoin de prendre d’avantages de choses, cela serait sans doute s’encombrer pour rien. Elle redescendit tranquillement croisant son petit chaton blanc dans le salon, qu’elle alla caresser un petit peu, il devait se sentir bien seul dans les moments, comme aujourd’hui, où sa maitresse devait partir, le pauvre petit animal. Elle le chouchouta un petit moment avant qu’un de ses hommes de main apparaisse dans la pièce, s’excusant de la déranger, il l’informa qu’il lui apportait les billets, qu’il avait été cherché pour elle, et lui demanda si elle désirait qu’on la conduise à l’aéroport, elle refusa bien entendu, c’était la meilleure façon de se faire remarquer que de débarquer dans une jolie voiture…Laissant son homme demain en plan, elle sortit, les dix minutes étaient un peu dépassés et elle devait faire attendre son ami à présent, il était en effet là à attendre. Ils partirent donc dans attendre, il ne fallait pas rater le vol après tout. Parlant de tout et de rien, le trajet et la file se firent rapidement, et ils finirent sans même s’en rendre compte déjà assis dans l’avion. La nervosité de Mernel se sentait dans tous ses tremblements alors que la jeune demoiselle à ses cotés était calme, il devait sans doute prendre l’avion pour la première fois de sa vie, Mitsuki était comme ça aussi, pour son premier vol, cela lui passerait assez rapidement, du moins elle l’espérait. Pendant le début du trajet, la demoiselle s’endormit. C’est vrai, elle avait beaucoup manqué de sommeil ces derniers jours, et son sommeil fit si profond qu’elle n‘entendit ni les cris, ni les mots que Mernel lui avaient murmurés. Elle ne l’avait donc pas non plus vu se levé pour se diriger vers la source du bruit, devant la cabine de pilotage, des hommes armés tenaient son amis et un autre homme en otage, l’homme ayant un couteau sous la gorge, Mernel en joue d’une arme à feu. Ce ne fut que lorsqu’ils s’avancèrent avec leurs otages en hurlant que Mitsuki se réveilla et vit la scène.

    -Que personne ne bouge ! Cet avion est désormais sous notre commandement ! Le premier qui se lève de sa place est mort, ainsi que ces deux personnes.

    Ils avaient désignés d’un mouvement Mernel et cet autre homme, alors que Mitsuki reprenait à peine ses esprits, il fallait qu’elle fasse quelque chose ! C’était la première chose à laquelle elle avait pensé alors qu’elle n’avait pas même pu analyser la situation. Le nombre de terroriste était encore inconnu, et Mernel et un autre homme étaient déjà tenus en otages. Deux hommes ici surveillaient les passagers, d’autre devaient sans doute être à la cabine de pilotage. Il fallait donc que quelqu’un s’occupe de ceux qui étaient dans la cabine de pilotage, et que quelqu’un veille à la sécurité des passagers, grand chance d’ailleurs, n’étaient-ils pas deux ? Elle se leva donc tranquillement et passa à coté des hommes, alors que le canon avait cessé de pointer Mernel pour pointer le crane de la jeune demoiselle, l’homme repris la parole.

    -Mademoiselle dormait trop pour nous écouter ? Retourne sagement à ta place ou je fais sauter ta petite cervelle sur le champ !
    -Mernou je te laisse la surveillance des passagers, je vais aller voir à la cabine de pilotage s’ils ont besoin d’aide.

    De toute façon, la plupart des terroristes n’étaient pas même capable de blesser quelqu’un, c’était plus du bluff basé sur la peur de la mort des gens. Mitsuki n’avait pas peur, son gardien était avec elle, elle savait combien elle pouvait avoir confiance en lui, comme ici, jusqu’à lui confier sa propre vie, elle savait que l’homme armé n’aurait pas le temps de lui tirer dessus, que Mernel réagirait bien avant, et qu’il sauverait aussi cet homme menacé d’un couteau. Elle continua donc sa marche jusqu’à la salle de pilotage. Aucun bruit de feu ne retentit, juste des coups, et sans se retourner la demoiselle entra dans la salle de pilotage. Seul un homme s’y trouvait, pointant un revolver dans la nuque du pilote. A trois pour détourné un avion…minable. Il pointa son arme sur Mitsuki mais n’eut pas le temps de tirer qu’il se trouvait déjà assommé, ayant prit un coup dans la nuque. Elle prit ensuite soin de l’attaché avec une corde, bien gentiment fournie par le copilote. Elle rejoint ensuite Mernel afin de voir comment lui s’en était sortit, en espérant que la suite du voyage se ferait sans encombre, comme tout le monde, elle était de mauvais poil quand on la réveillait, ces terroristes auraient sans doute eu plus de chance si elle ne s’était pas endormie où s’ils ne l’avaient pas réveillée, mais apparemment, le destin avait été contre eux, détourné un avion où s’étaient trouvés deux mafieux. Peut-être était-ce une épreuve ? Mais en tout cas elle était de très mauvais gout, mettre en danger des civils, et si toutes les épreuves étaient du même calibre, ils n’auraient pas de mal à les avoirs, ces infos, ce qui au final serait une bonne chose.
avatar
Mitsuki Kagura
Admin lanceuse de noix de Coco & Parraine de la famille Leone

Messages : 429
Date d'inscription : 30/10/2009

Fiche Technique
Rang : A
Style de combat:
Boîtes:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Mission de rang S pour Mernel et Mitsuki)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum